Rayonnement des Technologies sans fil

objets connectés - Rayonnement des  Technologies  sans fil

Rayonnement des objets connectés

Les équipements  et divers dispositifs  électriques  qui envoient et reçoivent des informations sans fil génèrent des rayonnements ou champs électromagnétiques.  

 

 

Ces dernières années, le nombre et les types d’appareils sans fil sur le marché a augmenté à un rythme époustouflant, tout comme le nombre de personnes, d’écoles, d’entreprises et autres organisations qui les utilisent. Les téléphones, les tablettes électroniques, le Wi-Fi, les technologies portables et bien d’autres appareils et applications sans fil sont plus populaires que jamais. Nous pouvons maintenant parler au téléphone, envoyer des SMS et des e-mails, surfer sur Internet, diffuser de la vidéo et de la musique  sans avoir à être connectés à des câbles porteurs de signaux.

La technologie sans fil présente de nombreux avantages évidents – commodité, productivité et efficacité, ou encore esthétique. Finie la pagaille des fils qui traient partout.  Cependant il y a un prix a payer ! la liste des nuisances à notre encontre due à   notre amour et à notre dépendance croissante à l’égard de l’équipement et des appareils sans fil augmente de jour en jour. Une grosse partie de ces nuisances est générée par  les champs électromagnétiques potentiellement dangereux   également connus sous le nom de rayonnement électromagnétique , ces appareils créent. Au fur et à mesure que leur utilisation augmente, notre exposition à l’électro-pollution augmente.

 

 

Sources communes de rayonnement sans fil

  • Radio et télévision
  • Téléphones cellulaires et téléphones intelligents
  • Téléphones fixes sans fil
  • Tours de télécommunication et antennes
  • Wi-Fi et Wi-MAX
  • Ordinateurs, ordinateurs portables et tablettes
  • Périphériques d’ordinateur sans fil (par exemple, moniteurs, claviers, souris)
  • Imprimantes sans fil et scanners
  • Écouteurs et haut-parleurs sans fil
  • Systèmes de jeux vidéo sans fil
  • SMART Mètres et appareils
  • Technologies portables (p.ex., trackers de fitness, montres intelligentes)
  • Moniteurs de bébé numériques
  • Dispositifs de contrôle à distance
  • Alarmes d’incendie sans fil et systèmes de sécurité
  • Dispositifs de lutte antiparasitaire sans fil
  • Clôtures sans fil pour chiens
  • Systèmes et appareils GPS

Comment les radiations sans fil sont-elles créées?

Plutôt que d’utiliser des fils ou des câbles pour transporter des informations (audio, vidéo, voix, données) d’un endroit à un autre, les équipements et dispositifs sans fil transmettent ces informations dans l’air via l’énergie ou les signaux électroniques.

L’information peut être transmise par des ondes continues d’énergie. Les signaux analogiques ou, plus couramment aujourd’hui, par des rafales ou des impulsions d’énergie non continues Les signaux numériques.

Les deux types de signaux voyagent dans l’air à la vitesse de la lumière, rayonnant de l’énergie électromagnétique.

L’équipement de nos lieux de vie en appareils ménagers connectés  ainsi que des appareils sans fil a explosé.  Le nombre de signaux électromagnétiques qui traversent l’air autour de nous augmente chaque jour de manière exponentielle.

Songez un instant à certains lieux publics  qui réunissent  une grande concentration de personnes   utilisant des technologies sans fil:  des téléphones intelligents, des ordinateurs portables, des tablettes, les montres connectées, et une multitude d’équipements  sans fil.

Ces lieux sont : nos  maisons,  nos écoles, les immeubles de bureaux, les clubs de santé, les cafés et restaurants, les trains de banlieue et les autobus, les aéroports, stades et cinémas, les salles de concert, ou de conférences etc.

Considérez maintenant toutes ces activités sans fil  : Les  Appels téléphoniques,  textos,  navigation internet, diffusion en continu, effectuée par tous ces individus dans ces endroits, et tous les signaux sans fil utilisés pour accomplir ces tâches… Et vous êtes au beau milieux ! 

Imaginez un instant que nous puissions donner à ces signaux invisibles une odeur désagréable comme d’autres formes de pollution de l’air ou une couleur pour les rendre visibles à l’œil humain. La plupart des gens seraient probablement surpris de voir et de sentir à quel point le «smog» sans fil existe autour de nous. Ils fuiraient horrifiés  probablement le plus vite possible. 

Préoccupations de rayonnement sans fil

Un nombre croissant de recherches scientifiques solides suggère que nous ne devrions pas ignorer le rayonnement sans fil dans notre environnement. Les scientifiques trouvent des liens entre ce type de pollution électrique et divers problèmes de santé, notamment le cancer, la maladie d’Alzheimer, l’autisme, les problèmes de fertilité, le sommeil, les maux de tête, les acouphènes et bien d’autres maux.

images - Rayonnement des  Technologies  sans fil Les impacts sur la santé :Pour en savoir plus !

Mesurer le rayonnement sans fil

Les signaux électromagnétiques utilisés par les dispositifs sans fil communs ont aujourd’hui des fréquences qui tombent principalement dans les régions d’ondes radio et de micro-ondes du Spectre Electromagnétique (EM). La force de ces signaux peut être mesurée avec un Radio-fréquencemètre (RF), tel que l’exemple montré ici. Il est généralement indiqué en microwatts par centimètre carré ou en microwatts par mètre carré. Les autres unités de mesure possibles sont les microampères par mètre et les millivolts par mètre.

Prendre le temps de mesurer le rayonnement sans fil dans votre maison et dans d’autres endroits peut vous aider à identifier les sources spécifiques de ce type de pollution dans votre environnement et à déterminer si votre exposition est plus élevée que celle recommandée par les biologistes du bâtiment.

Si vous souhaitez mesurer le rayonnement sans fil dans votre environnement, vous pouvez engager un expert expérimenté pour une évaluation EMF / EMR complète ou prendre des mesures de base vous-même. Si vous choisissez de le faire vous-même, voici quelques suggestions à prendre en compte lors de la sélection d’un compteur RF.

Testeur de rayonnement - Rayonnement des  Technologies  sans fil

Conseils pour choisir un compteur de radiofréquences (RF)

Choisir un compteur RF à trois axes ou un compteur à un axe ?

Les compteurs RF sont disponibles en modèles monoaxiaux et triaxiaux. Alors que les compteurs à un seul axe sont généralement moins chers, il est plus facile de prendre des mesures rapides et précises avec un compteur à trois axes. Ce type de compteur comprend trois capteurs (c’est-à-dire des barres de mesure) dans trois orientations différentes. Vous pouvez tenir un compteur à trois axes dans n’importe quelle direction pour obtenir une lecture précise. Le compteur utilise les mesures des trois capteurs pour calculer un résultat composite.

Les compteurs à un seul axe ont un seul capteur (barre de mesure), ce qui signifie qu’ils ne peuvent mesurer que des ondes électromagnétiques provenant de la direction dans laquelle le compteur est pointé. Pour obtenir une lecture précise avec un compteur à un seul axe, vous devez pointer le compteur dans plusieurs directions jusqu’à ce que vous trouviez la lecture la plus élevée.

Choisissez un compteur suffisamment sensible.

Chaque compteur RF a une limite supérieure et une limite inférieure en ce qui concerne la puissance des signaux qu’il peut mesurer efficacement. Certains compteurs sont plus sensibles que d’autres, notamment pour détecter des signaux plus faibles (moins puissants). Puisque les limites d’exposition recommandées sont assez faibles, il est généralement recommandé de choisir un compteur capable de détecter la force du champ jusqu’à 0,01 microwatts par centimètre carré ou même plus bas si possible (par exemple, 0,0001 microwatts par centimètre carré  ou 0,1 microwatts par mètre carré  ou 0,1 microwamp par mètre  ou 0,1 millivolts par mètre).

Choisissez un compteur capable de mesurer une large gamme de fréquences RF et micro-ondes.

Différents types d’appareils et de technologies sans fil fonctionnent à différentes fréquences électromagnétiques. Si vous voulez mesurer le rayonnement sans fil à partir de différents appareils, il est bon de choisir un compteur RF capable de mesurer une large gamme de fréquences, par exemple de 10 MHz (mégahertz) jusqu’à 8 GHz (gigahertz).

De nombreux compteurs RF mesurent des champs jusqu’à 3 GHz. Si vous choisissez un tel compteur, gardez à l’esprit qu’il ne sera pas capable de mesurer le rayonnement associé à certains appareils sans fil qui deviennent plus courants aujourd’hui (par exemple, routeurs Wi-Fi 5 GHz, téléphones sans fil 5,8 GHz).

detecteur mesureur hautes frequences acoustique mw am 10 emfields - Rayonnement des  Technologies  sans fil
Choisissez un compteur qui peut fournir les lectures MOYENNE et PEAK.

La force des signaux électromagnétiques utilisés par les équipements et dispositifs sans fil peut être rapportée de différentes manières, par exemple: en termes d’intensité moyenne, d’intensité maximale, etc. Il est généralement judicieux de choisir un compteur RF capable de fournir des lectures d’intensité et des lectures d’intensité de pointe, de sorte que vous puissiez évaluer efficacement le rayonnement des signaux analogiques et numériques.

Qu’est-ce que ça veut dire? Les signaux électromagnétiques utilisés par les équipements / dispositifs sans fil voyagent dans l’air sous forme d’ondes continues ou non continues avec des pics et des périodes de silence. Un compteur en mode «intensité moyenne» mesurera le signal provenant d’un appareil sans fil sur une période de temps donnée, et indiquera la moyenne de tous les pics et périodes de silence au cours de la période. Un compteur en mode «intensité de pointe» indiquera le pic le plus fort (ou rafale / impulsion) mesuré sur une période de temps.

Les lectures d’intensité de pic sont particulièrement importantes lors de l’évaluation de la puissance des signaux numériques. Ces signaux sont utilisés par de nombreux dispositifs sans fil aujourd’hui et sont composés de courtes rafales (c’est-à-dire d’impulsions) d’énergie électromagnétique suivies de périodes calmes. Pour mieux comprendre la puissance d’un signal numérique, vous devez avoir une idée claire de la force des impulsions qui composent le signal. Les lectures d’intensité moyennes sont inadéquates à elles seules à cette fin.

Réduire votre exposition

En général, il existe deux moyens principaux de réduire votre exposition au rayonnement sans fil.

  • Minimisez votre utilisation d’équipements / appareils sans fil.
  • Maximisez la distance entre vous et les appareils / appareils sans fil lorsqu’ils sont utilisés.

Il existe de nombreuses actions spécifiques que vous pouvez entreprendre pour atteindre ces objectifs.

Limites d’exposition recommandées

Les biologistes du bâtiment évaluent l’environnement intérieur des bâtiments à la recherche d’une variété d’irritants pouvant affecter la santé et le bien-être des occupants. Ils ont élaboré un ensemble de directives sur l’exposition sans danger pour différents types d’électro-pollution et autres irritants.

Voici ce qu’ils recommandent pour le rayonnement radiofréquence, qui est le type de rayonnement émis par les technologies sans fil.

  • Limiter l’exposition à 10 microwatts par mètre carré ou moins dans les environnements de couchage. (Ceci est égal à 0,01 microwatts par centimètre carré ou moins.)
  • De nombreux biologistes du bâtiment recommandent également de limiter l’exposition à 100 microwatts par mètre carré ou moins pendant la journée. (Ceci est égal à 0.1microwatts par centimètre carré ou moins.)

Limites d’exposition recommandées

Les biologistes du bâtiment évaluent l’environnement intérieur des bâtiments à la recherche d’une variété d’irritants pouvant affecter la santé et le bien-être des occupants. Ils ont élaboré un ensemble de directives sur l’exposition sans danger pour différents types d’électro-pollution et autres irritants.

Voici ce qu’ils recommandent pour le rayonnement radiofréquence, qui est le type de rayonnement émis par les technologies sans fil.

  • Limiter l’exposition à 10 microwatts par mètre carré ou moins dans les environnements de couchage. (Ceci est égal à 0,01 microwatts par centimètre carré ou moins.)
  • De nombreux biologistes du bâtiment recommandent également de limiter l’exposition à 100 microwatts par mètre carré ou moins pendant la journée. (Ceci est égal à 0.1microwatts par centimètre carré ou moins.)

Réduire votre exposition

En général, il existe deux moyens principaux de réduire votre exposition au rayonnement sans fil.

  • Minimisez votre utilisation d’équipements / appareils sans fil.
  • Maximisez la distance entre vous et les appareils / appareils sans fil lorsqu’ils sont utilisés.

Il existe de nombreuses actions spécifiques que vous pouvez entreprendre pour atteindre ces objectifs.

Pour en savoir plus Cliquez ici !